• claire gandini - GUSTAVE ET CAETERA...

  • du 11 juin au 20 juin
  • de 13h00 à 19h00
  • illustration
Entrée libre

CLAIRE GANDINI
GUSTAVE ET CAETERA...

VERNISSAGE LE 13.06 À 19H

" Le projet Gustave est né de mon regard d'illustratrice sur mon fils, ses attentes, son enthousiasme, parfois son ennui, sa colère, ses interrogations.
De façon à ce que, d’une réalité presque photographique, on puisse se projeter. Gustave et ses déclinaisons sont des anti portraits.
On ne le reconnaît pas, on ne peut l'identifier clairement.
Le désir d'endosser cette gestuelle m'a intéressée, attitude d'envol ou d'abattement, à visage la plupart du temps dissimulé ou abstrait, voire effacé. De façon à ce que, d'une réalité presque photographique, on puisse se projeter. C'est ce sentiment de fuite, de mise en danger qui a éveillé ma curiosité.
Le dynamisme, la colère, le mouvement, la solitude, autant d'états, autant de postures possibles. La peur de perdre aussi, de ne pas savoir en profiter, ou de pas en "voir assez".

Dans la fable poétique de Pline l'ancien, un jeune soldat quitte sa bien aimée, pour partir affronter le démon de la guerre, et son ombre projetée sur le mur inspire à sa fiancée une simple silhouette esquissée.
D'un trait, elle conserve une image de celui qu'elle ne reverra peut-être pas. C'est probablement cette esquisse fugace, prise sur le vif, qui a inspiré le projet Gustave. La tentative de saisir dans un instantané graphique, ce qui l'installe dans cet âge là, alors qu'il est, et nous aussi, inconscient de la brièveté de l'enfance.

Juste après la petite enfance.

Juste avant l'adolescence. "

__
Claire Gandini est diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré de Paris.

Après quelques années de stylisme de mode, elle décide de se lancer dans l’illustration, dessine pour la presse, plus tard pour l’édition, et collabore également à des documentaires télévisuels. Elle vit et travaille à Paris.
site internet