• SYLVAIN BIARD présente SHIMA Dans le cadre des RENCONTRES PHOTOGRAPHIQUES DU 10e

  • du 29 octobre au 17 novembre
  • de 13h00 à 19h00
  • PHOTOGRAPHIE
Entrée libre

 LES RENCONTRES
 PHOTOGRAPHIQUES DU 10e 

 SYLVAIN BIARD présente SHIMA 

VERNISSAGE LE 29.10 À 19h + Dj SET L'ENFANT SAUVAGE

" À l’occasion de la 8e édition des Rencontres Photographiques du 10e, l’association Fetart est heureuse de poursuivre sa collaboration avec la Mairie du 10e. En cette année 2019, nous avons imaginé cette biennale comme une balade photographique pleine de surprises. Balade dans les rues et dans les lieux emblématiques de ce quartier au cœur de Paris. La Mairie en sera l’épicentre en exposant les 12 lauréats de l’appel à candidature.

Pendant un mois, le 10e sera ouvert au monde en présentant des images du territoire le plus proche au plus lointain ; images politiques mais aussi poétiques ou plastiques. Les photographes exposés nous offrent ainsi leur perception du monde et aussi celle de leur propre univers.

Nous serons embarqués dans une balade durant laquelle nos yeux s’ouvriront et se décilleront.
Une balade pour prendre le temps de regarder et de réfléchir.

Les Rencontres Photographiques du 10e est un événement généreux, foisonnant, créatif à l’image de cet arrondissent." Aurélie Lefebvre, Commissaire Générale des Rencontres Photographiques du 10e

SYLVAIN BIARD

Au cours de son sixième périple au Japon, Sylvain Biard voyage seul et plus longtemps, environ deux mois. Il parcourt 5 000 kilomètres et se perd sur les côtes entre Tokyo, Kobe, Tottori et Hiroshima. Le Japon est l’endroit idéal pour se perdre, plonger dans un pays qui alterne technologie et tradition. Shima est un projet à la recherche de cet entre-deux, sur la frontière physique le long de laquelle le photographe se déplace et qui marque le fossé le séparant de cette culture ancestrale et inaccessible.

Sylvain Biard obtient son diplôme à l’École de photographie et d’audiovisuel EFET à Paris en 2006. Il commence son activité professionnelle en tant que cadreur et monteur free-lance et se diversifie aussi dans la photographie institutionnelle. Une très grande partie de son temps libre est occupée par des projets photographiques personnels. Il obtient le premier prix du Brussels Street Photography Festival en 2016 et de l’Italian Street Photography Festival en 2018 avec sa série Les Dominants.
site internet
instagram