POINT ÉPHÉMÈRE
x BEAUX-ARTS
DE PARIS


︎MÊME EN PLEIN COVID
︎WORK IN PROGRESS
︎︎︎︎︎︎





© photographies Simon Juillard-Marchay

© Illustration de Tiziano
Les espaces publics de Point Éphémère durant cette saison seront tristement vides. En fonction de la latitude que nous laissera le virus, nous pourrons réactiver ces espaces.

Invitation est alors lancée à de jeunes artistes, étudiants des Beaux-Arts de Paris de les utiliser pour leurs projets d’études mais aussi pour réfléchir à ce que pourra devenir un lieu culturel et de vie dans les années à venir. On sait que les périodes de crise irriguent de nouveaux modèles. Alors : Comment allons-nous retrouver la voie du présentiel ?
Comment recréer le lien ?
Comment regagner des espaces de liberté retrouvés ?
Comment penser le/la politique autrement que dans sa capacité à nous freiner ? Comment nous amuser à nouveau ? Comment finalement reprendre notre conscience et notre libre-arbitre ? Mais surtout comment crée-t-on dans un avenir si incertain ? 

Ce sont les quelques questions que nous lançons à la relève et qu’ensemble au moyen de techniques et de supports les plus divers (fanzines, vidéo, peinture, performances, radio), nous allons trouver des réponses et des pistes. L’art, plus que jamais, dans sa dimension cathartique, doit nous aider à passer cette épreuve. Le travail d’introspection et d’archéologie que nous menons en parallèle de cette ouverture à l’art d’aujourd’hui, nous donnera des clés. 

Ces invitations visent aussi à créer les modalités d’un Point Éphémère n°2 afin de rebâtir profondément un projet artistique mais aussi et surtout, un lieu de vie. Nous avons été les spécialistes de la réhabilitation de friches industrielles, il nous faut aujourd’hui nous confronter à ce que nous sommes devenus une friche culturelle en jachère qui doit retrouver les ressources de sa réactivation sur un mode collaboratif.